OPéRATION RENAISSANCE NINIVE

En août 2014, la plaine de Ninive tombe aux mains de l’Organisation État islamique provoquant un exode massif des chrétiens vers le Kurdistan d’Irak. SOS Chrétiens d’Orient est présente auprès des 120.000 chrétiens déplacés dans cette région depuis juillet 2014. 

En 2017, les forces irakiennes et kurdes soutenues par la coalition internationale libèrent les villages de la plaine de Ninive. De nombreuses maisons, magasins, terrains sont totalement détruits ou ravagés par la violence de l’Organisation État islamique.

Monseigneur Ortega Martín, Nonce Apostolique en Jordanie et en Irak

 

Je suis reconnaissant de l’opportunité, qui m’est donnée, d’adresser un mot d’encouragement aux chrétiens de Mossoul et de la plaine de Ninive qui après avoir tout perdu, se sont accrochés à leur foi, ont été témoin du seigneur Jésus Christ et ne l’ont pas renié. A eux je leurs dis : le témoignage de votre foi est un trésor pour toute l’église. Comme l’a dit le pape François, j’encourage tous les chrétiens à ne pas se faire dérober leur espérance et à rester attaché au seigneur Jésus, qui est leur force.

Pour ceux d’entre vous qui avez été déplacés depuis longtemps, souvent dans des conditions précaires, je vous souhaite un retour rapide à vos villes et villages. Vous savez que votre présence dans la plaine de Ninive est cruciale. Vous êtes la présence du Christ. Vous avez une belle mission que personne ne peut accomplir à votre place. Je vous encourage à rester dans votre patrie et à continuer de contribuer au bien de la société. Avec vous, je prie pour la paix et pour la réconciliation dans votre pays.

 

 

Six mois après la libération de leur ville, onze familles décident de prendre la route du retour et de se réinstaller même si l’accès à l’eau potable et à l’électricité n’est pas encore rétabli. Les autres familles attendront la fin de l’année scolaire 2017 pour revenir avec leurs enfants. Beaucoup d'entre elles font part de leurs attentes : si les organisations non gouvernementales commencent le travail de reconstruction, beaucoup y verront un signe qu’il est temps de rentrer. 

Suite à ces demandes, SOS Chrétiens d’Orient rejoint le comité de reconstruction de la Plaine de Ninive et contribue à la reconstruction des maisons, des bâtiments civils ou religieux. Le but est de préserver l’ancrage de la communauté chrétienne et d’aider les Irakiens à se reconstruire un avenir sur leur propre terre.

En 2017, l'association a déjà reconstruit cinquante maisons dans la plaine de Ninive (Bartella, Karemlesh et Qaraqosh). L’objectif est de rebâtir soixante-cinq maisons dans l’Est de la plaine de Ninive : trente cinq à Qaraqosh, dix à Karemless et vingt à Bartella.

La reconstruction d’une maison à Qaraqosh coûte entre 718 et 2.434 euros suivant le niveau de destruction de la maison. Le montant de la reconstruction des trente-cinq maisons s’élève à 59 000 euros.

A Bartella, la reconstruction d’une maison coûte entre 1.678 et 2.763 euros. Pour rebâtir vingt maisons, nous avons besoin de 51.000 euros.

SOS Chrétiens d’Orient a pris l’engagement de reconstruire soixante-cinq maisons pour un montant de 110.000 euros.

AIDEZ-NOUS ICI À LES AIDER LÀ-BAS

DEVIENS VOLONTAIRE !

Le volontariat est un engagement d’une durée définie. Le volontaire s’engage dans une mission au service des autres. Pour être volontaire chez SOS Chrétiens d'Orient il faut :

- avoir plus de 18 ans

- partir minimum 1 mois

- être en bonne forme physique

- avoir l'accord parental pour un éventuel départ

"Je vous demande d’être révolutionnaires. Ayez le courage d’aller à contre-courant. Et ayez aussi le courage d’être heureux ! "

Pape François,

28 juillet, discours aux volontaires des JMJ, Rio de Janeiro.